Cinéma

La loose

The wackness

Réalisateur : Jonathan Levine
Durée : 1h35min. Anglais / sous-titré français.
A consulter dans le cadre de votre forfait.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
 

Résumé

New York, été 1994. Giuliani vient d'être élu et la ville vibre au son du Hip Hop. C'en est fini des cours.

Dealer d'herbe officiel du lycée, Luke se sent hors-cadre. Pas de potes, puceau, des parents endettés et l'université au bout des vacances. De sa rencontre avec un psy, le docteur Squires, Luke a dealé de l'herbe contre des séances. Le docteur lui s'ennuie dans sa vie, son mariage s'effiloche, ses clients se raréfient et le temps passe trop vite (pour lui).

Eviter l'effondrement, se sentir vivant, faire l'amour, gérer son blues, vendre son herbe, Luke Shapiro et le Dr Squires vont traverser l'été et la ville à la recherche d'aventures, de filles et d'un sens à leur vie.

Mots-clés

Titre original / Sous-titre
The wackness
 
Genre
 
Editeur / Distributeur
Occupant Entertainment
 
Pays
Royaume-Uni
États-Unis
 
Année
2008
 
Mis en ligne
28/02/2012
 
Casting
Jonathan Levine - Réalisateur
Famke Janssen - Comédienne
Ben Kingsley - Comédien
Josh Peck - Comédien
Method Man - Comédien
David Torn - Compositeur
 
Distinctions

2008 :

Festival International de Sundance : Prix du Public

 
Critiques

L'étrange plaisir que l'on prend à suivres les dérives marijuanesques de ces deux âmes perdues tient autant de la qualité des interprètes que dans l'élégance cool avec laquelle jonathan Levine tresse patiemment les fils de son récit.

Charlie Hebdo

 

(...) petit film américain type qui ne se prend pas la tête, ni la nôtre, tout en offrant une écriture soignée, des personnages intéressants et une mise en scène ad hoc. (...) Jonathan Levine a donné la part belle à l'aspect humain et à la psychologie des personnages, sans oublier de glisser deux ou trois belles idées... Brazil

Comme teen movie labellisé Sundance (...), The Wackness est sûrement ce qu'on a vu de plus sensible et intelligent depuis longtemps. Chronic'Art.com

 

(...) Jonathan Levine tire une romantique mais néanmoins lucide chronique initiatique, genre balisé du cinéma indépendant américain qu'il revitalise grâce à une écriture personnelle et un style en apesanteur. Un cinéaste est né.

TéléCinéObs

 
Catégorie
Long-métrage
 
Niveau scolaire
Collège / 4é-3é
 
Récompenses
Festivals Internationaux
 
Cette fonction est inactive en démo.